pont de Chouzy sur Cisse
pont de Chouzy sur Cisse
panneau la Cisse
pont de Chouzy sur Cisse
pont de Chouzy sur Cisse
 
pont de Chouzy sur Cisse

Le hameau de Bury au nord de Chambon sur Cisse à abrité, au XIIéme siécle un château féodal.
Celui-ci fut brulé une premiére fois en 1150 par Sulpice II d'Amboise en guerre contre Thibault IV de Blois.
Relevé, les Anglais le brulérent à nouveau durant la guerre de cent ans.
Au XVIéme siécle, Florimond Robertet qui fut notaire et trésorier de Charles VIII, Louis XII et François Ier fait construire de 1501 à 1504 un magnifique chateau sur le domaine.
le chateau de Bury
Au XVIéme siécle, il est admis que les jardins français prennent modéle sur l'architecture et la mythologie de l'antiquité, comme ceux du château de Bury en 1510-1515 ont servi d'exemple fondateur: axialité, proportion et symétrie ordonnent les jardins.
Au XVIIéme siécle, Le Nôtre s'en inspirera dans ses créations.
les jardins de Bury
Florimond Robertet mourut en 1526 et le château resta à sa veuve Michèle Gaillard jusqu'a sa mort en 1549. Son fils Claude et le fils de celui-ci Florimond II possédèrent à leur tour ce domaine.
A partir de 1650, il n'est plus entretenu et au début du XVIIIéme siécle il commence à se dégrader jusqu'a tomber en ruines.
Il possédait une tour où l'on pouvait monter à cheval comme la tour heurteau du chateau d' Amboise. Actuellement le peu de ruines restantes sont prises sous la végétation et il est difficile de l'imaginer au temps de sa splendeur qui marquait le début de la renaissance.

Plus prés de nous, au début du XXéme siécle, la Cisse à Vouvray habritait le vapeur "Sylvia" qui faisait la navette avec Tours.
le vapeur sylvia
L' embouchure était entretenue par des "Sabliers", qui extrayaient le sable de Loire. L'extraction se faisait en zone peu profonde et à faible courant grace à une "queue de singe", gamelle rivetée et percée sur les cotés pour permettre l'évacuation de l'eau, emmanchée sur une longue tige de chataignier.
Le sable était ensuite tamisé pour être calibré.
Un édit Royal autorisait l'extraction d'un métre cube de sable de Loire par personne et par an pour les particuliers. sabliers à Vouvray Le bec de Cisse